Architecture et sculpture gothiques : renouvellement des méthodes et des regards

ishot-5

L’évolution des méthodes et la multiplication des études pluridisciplinaires favorisent le renouvellement des regards et l’interprétation des grand monuments gothiques. Le développement de l’archéologie du bâti, l’affinement des datations résultant des analyses formelles et la multiplication des observations matérielles ont permis de redécouvrir des monuments dont la connaissance passait pour acquise. Dans le domaine de la sculpture, les récentes études monographiques ainsi que celles de productions sculptées régionales illustrent la même volonté d’une approche renouvelée.

À la lumière de quelques monuments choisis, ce colloque propose une présentation des découvertes les plus pertinentes ainsi qu’une mise en valeur de l’évolution de la démarche méthodologique. Pour la sculpture – entreprise à travers les oeuvres, les productions et les chantiers – cette rencontre propose de démontrer l’intérêt d’une démarche analytique pluridisciplinaire. Elle vise à souligner comment la confrontation des études archéologiques, matérielles, formelles et archivistiques a permis de préciser le milieu de l’artisanat de l’art, de revoir ou d’affiner les datations, de passer outre les attributions nominatives et d’amender les définitions de telle ou telle sculpture locale et régionale.

 

Vendredi 19 – Samedi 20 juin 2009
Noyon, théâtre du Chevalet 

scarica il programma

Share Button

Lascia un commento